Cet été encore près de 47 % de la population ne partira pas en vacances. Ce chiffre a significativement augmenté en quelques années puisqu’il s’élevait à 32 % en 2005. En cause : chômage et précarité mais aussi la baisse du pouvoir d’achat, parmi les catégories socio professionnelles dont les salaires sont les plus bas… Plus de la moitié des restants (52 %), y sont en effet contraints pour des raisons financières.

La politique fontenaysienne développée en faveur des familles, des jeunes, des retraités permet d’améliorer quelque peu localement cette situation. En favorisant l’accès aux colonies pour les enfants et avec l’aide du Conseil général qui organise des hébergements d’adultes et d’enfants sur divers sites, les offres mises en places par le secteur public permettent des départs à moindre coût pour tous, calculés sur la base des ressources, été comme hiver.