Ecole-de-la-r_ussite.jpg« L’Ecole est au cœur de la promesse républicaine ». Ce sont les mots prononcés par le Premier ministre devant le parlement. Ces paroles appellent des actes forts, et je ne cache pas la satisfaction qu’a provoqué l’annonce de la création de 1000 postes pour la rentrée dont 80 sont attribués à notre département (dans le même temps 600 postes sont supprimés dans le Val de Marne), la mise en place d’une réflexion sur les rythme scolaire est aussi un bon signal.

Pourtant nous sommes loin du compte. Même si, comme le veut l’adage, Rome ne s’est pas construite en un jour et que l’état dans lequel se trouve l’Education Nationale ne peut être amélioré d’un claquement de doigts, des mesures concrètes peuvent et doivent être prises pour la rentrée prochaine.