educ.jpgInterview d’Isabelle Pasquet, groupe CRC-SPG Sénat : Au nom du groupe CRC-SPG vous avez été à l’initiative d ‘un débat en séance publique sur la petite enfance, quelle était votre objectif ?

Il y a un an, Nadine MORANO – alors en charge de la petite enfance – a pris le décret organisant l’inscription en surnombre des enfants et réduisant le nombre d’encadrants dans les crèches, depuis la petite enfance est au cœur d’un mouvement social et sociétal que nous ne pouvons ignorer. Non seulement les professionnels de la petite enfance, les associations et collectifs, à commencer par « pas de bébés à la consigne » dénoncent ces mesures, mais ils sont également force de propositions. Ce sont ces propositions que nous avons voulu mettre en débat, particulièrement dans un contexte, marqué par un important déclin de la politique familiale et par l’application de la politique de rigueur à la petite enfance.