Nicolas Sarkozy provoque une fois de plus en annonçant une loi avant l’été instaurant un « droit à l’accueil des enfants ».

En réponse à l’échec de la mesure tentée par le ministre Darcos d’imposer aux communes l’organisation avec des fonctionnaires territoriaux, d’un service minimum les jours de grève des enseignants, Sarkozy veut à marche forcée porter une nouvelle atteinte au droit de grève. Pour mieux arriver à ses fins il joue de la division entre enseignants et autres fonctionnaires, parents et élus des collectivités locales.

La municipalité de Fontenay-sous-Bois n’entrera pas dans cette énième provocation.