fac40.jpgLa rentrée universitaire est encore loin mais les premières annonces sont effrayantes. Le principal syndicat étudiant l’UNEF vient de jeter un cri d’alarme justifié : sans mesures immédiates de compensation (10e mois de bourse dès septembre et revalorisation de l’APL), les augmentations de tout type seraient deux fois supérieures au taux de l’inflation. Au lieu de nier l'évidence, Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur, se doit de donner une suite immédiate à ces légitimes exigences.