rapetouHausse_desImpots.jpgDouble peine pour des centaines de milliers de Français dispensés d’impôt sur le revenu. En septembre, de cent à deux cent mille foyers, selon le Parisen.fr sur la base d’estimations du Syndicat national unitaire des impôts (SNUI), vont devoir faire un chèque au fisc et perdront du même coup un certain nombre d’avantages versés par les collectivités locales : réduction dans les transports, tarifs sociaux à la cantine... La cause : une "mesure technique" passée inaperçue dans le deuxième plan de rigueur du gouvernement de novembre 2011.