Par Virginie Gossez, Françoise Nay et Michel Antony, de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et des maternités de proximité.

Urgences_1_.jpgLa loi hôpital, patients, santé, territoires et les politiques menées mettent aujourd’hui notre santé en danger. Le 2?avril dernier, des milliers de personnes ont dénoncé cette situation. Parmi elles, de nombreuses femmes confrontées à des difficultés de plus en plus prégnantes pour trouver une maternité ou un centre d’IVG de proximité.

Car la liste des maternités fermées ne cesse de s’allonger. Le bilan est lourd? : la France comptait 1?379 maternités en 1975, 584 début 2008 et moins de 540 aujourd’hui. Ces suppressions s’accompagnent presque toujours de la disparition des centres d’IVG, limitant de fait le droit à l’avortement? !