Bienvenue sur le blog de
élus communistes de Fontenay

"La refondation démocratique de l'Union Européenne doit être le combat de la France" -Pierre Laurent au Sénat

MESlhumanitedimanche-couv_2.jpgVous trouverez en cliquant ICI les explications du vote contre le texte des députés du Front de Gauche par André Chassaigne.

Dans l'Europe entière, la ligne de rupture est atteinte. La visite d’Angela Merkel à Athènes, dans une ville en état de siège, est le dernier stigmate de cette rupture sociale et démocratique.

La France compte 5 millions de chômeurs. L'UE en compte 25,4 millions. Partout, le chômage, la précarité, la dévastation industrielle et la casse des services publics sont en pleine expansion.

Nous traversons depuis 2008 une crise majeure du capitalisme financier mondialisé. Si l'UE est tant dans la tourmente, c'est parce qu'elle a été taillée sur mesure pour satisfaire les marchés en crise.

Lire la suite...

 

Le peuple « mal-traité », ils ont osé !

peopleofeurope_m.jpgDéclaration du groupe Front de Gauche au Conseil Général du Val-de-Marne. Ce mardi 9 octobre 2012, les parlementaires ont adopté à l’Assemblée Nationale le pacte budgétaire européen instaurant « la règle d’or » d’équilibre budgétaire avec 477 voix POUR, 70 voix CONTRE, et 21 abstentions.

Ainsi les 70% de Français qui souhaitent être consultés par voie de référendum sur ce pacte, dont l’application aura des conséquences sur leur avenir, n’ont pas été entendus, ni même les 80 000 citoyens qui ont défilé le 30 septembre à Paris. La démocratie a aujourd’hui véritablement été mise à mal, c’est un très mauvais signe envoyé par le gouvernement.

Lire la suite...

 

Meeting "Contre l'austérité, construisons des solidarités européennes" - le 8 octobre à 19h30

meeting_6.jpgLes mobilisations se succèdent en Europe contre l'austérité. Après des manifestations spectaculaires en Espagne, au Portugal, en Grèce et à Paris, les mouvements de résistances pour une autre Europe se multiplient avec comme objectif de construire une Europe solidaire et démocratique.

Le meeting européen de ce soir, à l'initiative du collectif contre le traité européen, s'est construit autour des convergences et des solidarités entre les pays européens. Il est la preuve de notre volonté de rassembler les peuples et les forces progressistes à la veille d'un "vote massif" souhaité par le gouvernement Ayrault en faveur du traité budgétaire européen instituant l'austérité.

Meeting européen Contre l'austérité, construisons des solidarités européennes le lundi 8 octobre à 19h30 – Espace Reuilly 21, rue Antoine-Julien Hénard, 75012 Paris (métro Montgallet ou Dugommier)

Lire la suite...

 

Tribune d’économistes contre le traité budgétaire européen

Pouvoir_d__acaht.jpgNous reproduisons ici cet appel de plus de 120 économistes qui se prononcent contre le Traité budgétaire européen. Ils dénoncent un traité "porteur d'une logique récessive qui aggravera les déséquilibres actuels" et appellent François Hollande à ne pas poursuivre la politique d'austérité de ses prédécesseurs. Les signataires révèlent une grande diversité académique, avec notamment des économistes très reconnus comme : Frédéric Boccara, Marc Bousseyrol, Laurent Cordonnier, Denis Durand, Guillaume Etievant, David Flacher, Bernard Friot, Jean Gadrey, Jacques Généreux, Bernard Guerrien, Michel Husson, Sabina Issehnane, Florence Jany-Catrice, Esther Jeffers, Paul Jorion, Pierre Khalfa, Dany Lang, Philippe Légé, Frédéric Lordon, Christiane Marty, François Morin, André Orléan, Dominique Plihon, Christophe Ramaux, Gilles Raveaud, Jacques Rigaudiat, Dominique Taddéi, Stéphanie Treillet.

Lire la suite...

 

Traité budgétaire européen : nous voulons un référendum ! - par Nora Saint-Gal

zzzje_manifeste_le_30_septembre_contre_le_traite.jpgArticle intialement publié sur le nouveau blog de Nora Saint-Gal. Hier soir, au Conseil municipal, j’ai prononcé une déclaration, au nom du groupe communiste et citoyen, pour alerter sur les conséquences du traité budgétaire européen, appeler à la manifestation de dimanche contre l’austérité et pour exiger un référendum. Cette déclaration a donné lieu à un échange au sein du Conseil : le président du groupe socialiste a concédé que cette question faisait débat au sein de son parti mais il a utilisé, sans surprise, l’argument de la responsabilité pour justifier l’adoption du traité. Notre députée a indiqué qu’après une longue et difficile réflexion, elle avait choisi de voter « non » mais elle n’a pas dit un mot sur le référendum… qui, en plus d’être un impératif démocratique, est la seule chance d’empêcher la ratification du traité !

Lire la suite...

 

Rassemblement contre le Traité devant la Société Générale - discours de Jean-François Voguet

Fran_ois_S_nat.jpgMesdames, Messieurs,

Je vous souhaite la bienvenue à Fontenay-sous-Bois et notamment ici, dans ce secteur, premier pôle tertiaire de l'Est Parisien avec ses 25 000 salariés. Nous sommes réunis pour présenter l'appel des forces du Front de Gauche pour un référendum sur le Traité budgétaire européen et vous inviter à participer à la manifestation nationale le 30 septembre prochain.

Ce référendum que nous réclamons n'a rien à voir avec un quelconque dénigrement de l'Europe, ni parce que nous serions anti-europe, comme certains voudraient le faire croire. Non, nous voulons un référendum justement parce l'Europe doit être l'affaire des peuples, parce que nous pensons que chacune et chacun doit donner son avis sur cette question si importante qui met en jeu leur droits et leur avenir

Lire la suite...

 

Appel des personnalités Val-de-Marnais-es pour un référendum contre le Pacte budgétaire européen - dont Jean-François Voguet

exigeons_un_Referendum.jpgL’Europe vit une crise alarmante.

Nous avons besoin d’une Europe qui s’engage pour de nouveaux droits sociaux et démocratiques, unie et forte par la souveraineté des peuples, qui cesse de se soumettre aux marchés financiers.

Le Pacte budgétaire européen doit être soumis à ratification début octobre. L’avenir de la France et de l’Europe sont en jeu. Le gouvernement a décidé de faire ratifier ce traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) par le parlement, sans le soumettre au peuple par référendum.

Lire la suite...

- page 1 de 2