fcpe94cols2.jpgCommuniqué de la Fcpe Valde Marne.Au moment où le Parlement s’apprête à examiner la Loi de finances 2012, la FCPE 94 constate que le sort réservé par le gouvernement au budget de l’Education nationale obéît toujours à la même logique libérale de destruction du service public. Le gouvernement a, en effet, décidé une nouvelle suppression de 14 250 postes dans l’Education nationale, sur un total qui concernera 30 401 emplois publics non remplacés l’an prochain.

C’est un mépris clairement affiché à l’égard des dizaines de milliers d’enseignants, de parents et d’élus locaux qui ont manifesté, le 27 septembre, contre la casse de l’Education nationale.Contrairement aux annonces de pause du président de la République, le rythme des budgets de rigueur se poursuit. Depuis 2007, ce seront ainsi 73 200 postes qui auront été supprimés.