Bienvenue sur le blog de
élus communistes de Fontenay

Mot clé - Présidentielles 2012

Fil des billets - Fil des commentaires

Dimanche il faut consacrer la défaite de Nicolas Sarkozy… - par Martine Antoine

                               Le second tour mettra aux prises, pour la droite, Nicolas Sarkozy, pour la gauche, François Hollande, le candidat socialiste que le suffrage universel a placé en tête.

A Fontenay sous Bois, au premier tour, la gauche devance de plus de 3000 voix la droite et l’extrême droite et je me félicite des 4205 voix obtenues par le candidat du front de Gauche Jean Luc Mélenchon.

Ces électeurs fontenaysiens ont ainsi affirmé leur adhésion à un projet politique qui place l’Humain d’abord. Ce vote traduit la résistance populaire à l'offensive de la droite pour faire payer au peuple la crise historique du système capitaliste mondialisé et l’affirmation d une alternative possible face à l'austérité et la destruction des garanties collectives et des services publics.

Lire la suite...

 

Battre le candidat des droites

urne-hdef.1177197036.jpgCommuniqué de la Ligue des Droits de l'Homme. La Ligue des droits de l’Homme se félicite du haut niveau de participation au premier tour de l’élection présidentielle. Elle y voit la volonté du peuple français de restituer à la politique son rôle primordial, sans céder aux injonctions de se plier aux intérêts économiques.

Lire la suite...

 

Nicolas Sarkozy contre l'intéret général - Intervention préalable au Conseil Municipal Martine Antoine

                               Conseil municipal du 16 février. Bien que les interventions au Conseil municipal ne fassent pas partie de ses habitudes, exceptionnellement le groupe des élu-e-s communiste et citoyen a décidé de s'exprimer compte tenu de la gravité des propos du Président de la république tenu le 29 janvier dernier.

Je ne parle pas de ceux tenu hier par le président-candidat, les électeurs seront juges de ceux annonçant des mesures qui au nom de la lutte contre les déficits publics vont conduire la France dans l'impasse économique et dans la crise une sociale sans précédent.

A la fin d'un mandat commencé au Fouquets, sous les bons auspices de Mme Parisot et des grandes fortunes de ce pays, c'est une avalanche de mesures toutes plus inégalitaires les unes que les autres qui clôturent ce quinquennat qui a poussé le pays dans la récession et saccagé l'emploi.

Lire la suite...