transports-jeunes-150x150.jpgLa décision du Gouvernement de ne pas inscrire dans la loi de programmation des finances publiques 2012-2017 la dotation d’un milliard pour la Société du Grand Paris met en péril la réalisation du Grand Paris Express et, par conséquent, de l’arc Orange de ce réseau devant desservir notre ville à Val-de-Fontenay.

Ce milliard d’euros devait être la première tranche d’une dotation de quatre milliards prévue dans un accord conclu entre l’Etat et la Région le 26 janvier 2011, obtenu après une très longue bataille. Dans notre département, ce combat a été porté par une mobilisation exemplaire des citoyen-ne-s et de l’ensemble des forces politiques, notamment à travers l’association Orbival.