Bienvenue sur le blog de
élus communistes de Fontenay

Sauver les banques ou sauver les peuples ? - par Gilles Saint-Gal

airfood.jpgIssu du blog de Gilles Saint-Gal.

Comme beaucoup je suis consterné d’apprendre que les risques perdurent sur l’avenir du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD). Ce programme a été mis en place en 1987 par les institutions européennes, ce programme historique d’aide alimentaire européenne coûte seulement 1€ par Européen et par an, et permet - depuis plus de 25 ans - d’assurer les besoins vitaux alimentaires de plus de 18 millions de personnes en grande difficulté.

Lire la suite...

 

L’Humain d’abord au cœur de la construction européenne - Intervention de Nathalie Coupeaux au Conseil municipal du 29 11 2012

Nathalie COUPEAUXA la suite de cette intervention vous trouverez le voeu des élu-e-s du groupe communiste et citoyen sur le Programme europée d'Aide aux plus Démunis?

La discussion sur le financement du PEAD, a été reportée au prochain sommet des chefs d’état européen suite à l’échec du sommet des 22 et 23 novembre dernier.

Lire la suite...

 

ConseIl Municipal ce soir à 20H30

conseil-municipal.jpgNous vous invitons à venir assister ce soir à 20h30 à la séance du Conseil municipal elle sera aussi filmée et retransmise en direct sur le site de la Ville, pour accéder directement à la retransmission cliquez ICI.

L’ordre du jour est disponible ici.

Nous présenterons également un voeu vœu pour la sauvegarde du programme européen d’aide alimentaire aux plus démunis qui concerne 4 millions de nos concitoyen-ne-s, et que vous trouverez ci-dessous.

Lire la suite...

 

L’intolérable retour de l’Europe de la faim

240_libre-service-spf_02.jpgIl ne reste plus qu’une poignée d’heures pour convaincre les chefs d’Etats européens de ne pas faire une croix sur 130 millions de repas offerts aux plus démunis. 18 millions d’Européens, dont 4 millions de Français, pourraient se retrouver sans aucune aide au 1er janvier 2014.

L’Humanité du 20 novembre y consacre ses pages "EVENEMENT" et a posé deux questions à Fintan Farrell, directeur du Réseau européen des associations de lutte contre la pauvreté.

Le budget de l’Union européenne sera en discussion lors du sommet européen qui s’ouvre demain. ?La pauvreté est-elle correctement prise en compte? ?

Lire la suite...

 

Pérénité des aides alimentaires de l’Union européenne : une nécessité vitale pour des millions d’européens

PEAD.jpgCOMMUNIQUÉ DU GROUPE FRONT DE GAUCHE DU CG 94

Le vendredi 23 novembre prochain, les Chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union européenne devraient statuer sur l’avenir du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD).

Voté en 1987 par les institutions européennes, ce programme historique d’aide alimentaire européenne coûte seulement 1€ par Européen et par an, et permet - depuis plus de 25 ans - d’assurer les besoins vitaux alimentaires de plus de 18 millions de personnes en grande difficulté.

Lire la suite...

 

Proposition de vœu pour la sauvegarde du programme européen d’aide alimentaire aux plus démunis – présenté par le groupe communiste et citoyen

240_libre-service-spf_02.jpgLe Conseil municipal de Fontenay-sous-Bois a voté deux vœux sur cette question aux Conseil municipaux de juin et octobre 2011, où il demandait au gouvernement et au président de la République d’intervenir auprès de la Commission européenne pour que soit mise en échec cette logique dangereuse pour la partie la plus fragile de la population européenne. Le 23 novembre prochain, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne devraient statuer sur le futur PEAD.

Lire la suite...

 

Aide alimentaire : la mobilisation a payé !

P1010341.jpgLe programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) va être prolongé de deux ans ! C’est une très bonne nouvelle dans le contexte actuel où banques alimentaires, secours populaire, secours catholique et les restos du cœur tirent la sonnette d’alarme face à l’augmentation plus qu’inquiétante des personnes sollicitant leur aide. Nous avions proposé deux vœux en Conseil municipal l’un en juin et l’autre en octobre, ceux-ci avaient été votés par l’ensemble de la gauche à l’exception de la droite ayant refusé de participer au vote pour les uns et s’abstenant pour les autres !

Lire la suite...

- page 1 de 2