Nous publions ici, un communiqué du groupe Front de gauche à la région, auquel nous nous asscions pleinement. Les élu-e-s du groupe Front de gauche PCF-GU-AC dénoncent les propos intolérables d’Alain Marleix sur Jean-Vincent Placé, prononcés sur Public Sénat samedi.

Ces propos sont l’énième épisode de la série des déclarations discriminatoires de la part de responsables de la majorité UMP. Du discours de Grenoble proposant la déchéance de nationalité au « débat » sur la double nationalité, c’est toute une conception de la République qui est mise en cause, fondée sur l’égalité républicaine et le droit du sol.