Manifestation contre les suppressions de postes dans l'ENUne rentrée « réussie », c’est le refrain entonné cette année encore par le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel. Sur le terrain, la réalité est toute autre comme nous avons pu le constater dans notre ville comme dans notre département et le reste de la France les comptes n’y sont pas, pour nous comme pour les organisations syndicales et fédération de parents d’élèves de notre département.

Le manque d’enseignants pour assurer, partout, la totalité des horaires obligatoires ; la fragilisation extrême des moyens de remplacement ; de la poursuite de suppressions d’options, de dédoublements ; d’une tendance à la « surpopulation » notamment en collège. Dans le primaire, le sort des enseignants stagiaires et la dilution des moyens accordés au Rased et la volonté de privatiser l’accès à la maternelle sont très préoccupants.

Manifestation aujourd’hui 14h00 à Saint Michel/Luxembourg au départ de la manifestation, avant de rejoindre le point du Front de gauche situé à Port-Royal (Paris).