Bienvenue sur le blog de
élus communistes de Fontenay

Mot clé - Grand Paris

Fil des billets - Fil des commentaires

Proposition de vœu relative à la première dotation du Grand Paris Express – présenté par le groupe communiste et citoyen

transports-jeunes-150x150.jpgLa décision du Gouvernement de ne pas inscrire dans la loi de programmation des finances publiques 2012-2017 la dotation d’un milliard pour la Société du Grand Paris met en péril la réalisation du Grand Paris Express et, par conséquent, de l’arc Orange de ce réseau devant desservir notre ville à Val-de-Fontenay.

Ce milliard d’euros devait être la première tranche d’une dotation de quatre milliards prévue dans un accord conclu entre l’Etat et la Région le 26 janvier 2011, obtenu après une très longue bataille. Dans notre département, ce combat a été porté par une mobilisation exemplaire des citoyen-ne-s et de l’ensemble des forces politiques, notamment à travers l’association Orbival.

Lire la suite...

 

Une Urgence : Le déblocage des crédits d'Etat pour le Métro Grand Paris

transports-jeunes-150x150.jpgContrairement à ce qui était acté dans l’accord conclu entre l’Etat et la Région le 26 janvier 2010, acte fondateur de ce chantier de transport en commun, attendu par des milliers de Franciliens, le gouvernement n’a pas inscrit le premier milliard d’euros de dotation dans son budget pluriannuel 2013-2016.

Ce projet est mis en danger : c’est inacceptable. Les liaisons nouvelles de banlieue à banlieue ne peuvent pas attendre, les habitants galèrent soir et matin, dans les bouchons ou sur des lignes insuffisantes cumulant temps gâché, retard, inconfort, fatigue et pollution. Ils veulent disposer de moyens de déplacement modernes efficaces et rapides, rompant l’enclavement de villes ou de quartiers pour lesquels l’accès au travail ou aux études est difficile.

Lire la suite...

 

Blocage des crédits d’Etat pour le métro du Grand Paris : Un très mauvais coup

orbival.jpgJe viens de prendre connaissance avec stupéfaction de l’annonce, dans un article de presse, de la décision prise par le gouvernement de ne pas inscrire dans la loi de programmation budgétaire 2013-2015 le milliard d’euros devant constituer la première tranche de la dotation en capital de la Société du Grand Paris.

C’est un triple mauvais coup.

Lire la suite...