egalite.jpg80 députés UMP et du Nouveau Centre, dans le sillage de Christine Boutin, présidente du Parti Chrétien Démocrate, et d’associations familiales catholiques, soutenus par Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, s’indignent du contenu de certains manuels de sciences de la vie et de la terre (SVT) de la classe de première qui traitent de la distinction entre l’identité sexuelle, le genre et l’orientation sexuelle. Il s’agit pour eux de défendre leur vérité, héritée d’une conception religieuse de l’humanité. Nous sommes au regret d’informer les amis du député Beaudouin, et lui-même, que nous ne sommes plus au Moyen-âge. Et les réalités sociales du 21ème siècle ne s’apprennent pas dans la Bible. Car c’est bien sous l’influence de la direction de l’enseignement catholique que ces parlementaires, eux-mêmes inspirés par les thèses les plus intégristes, ont tenté de mettre la pression sur le ministère de l’Education nationale.