Bienvenue sur le blog de
élus communistes de Fontenay

Mot clé - Francis Wurtz

Fil des billets - Fil des commentaires

“Initiative citoyenne”: Pourquoi Bruxelles dit NON ! - par Francis Wurtz

hausse-du-chomage-inside.jpgFaut-il avoir peur de la démocratie citoyenne pour prendre une décision pareille! La Commission européenne vient d’informer les sept protagonistes d’une “Initiative citoyenne européenne” (projet de collecte d’un million de signatures dans l’UE -en l’occurrence en faveur de la création d’une “banque publique européenne axée sur le développement social, écologique et solidaire”) qu’elle “se doit de refuser l’enregistrement de cette proposition d’initiative”! Les sept personnes en question sont Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et président du Parti de la gauche européenne; Alexis Tsipras, leader de la coalition de gauche grecque Syrisa; Marta Sanz-Pastor, écrivaine espagnole; Nico Cué, responsable syndical belge; Lydia Menaplace, présidente de l’Union des Partisans d’Italie; Heinz Birnbaum, responsable syndical allemand ;et Judit Morva, intellectuelle progressiste hongroise.

Lire la suite...

 

Chypre une présidence atypique de l’UE- par Francis Wurtz

Libreuro.jpgLe 1er juillet prochain,celui qui deviendra pour six mois le “Président du Conseil européen”, Demetris Christofias,Chef de l’État chypriote,n’est autre que la principale figure communiste de l’île.Ce fait -inédit!- suffirait à faire de ce second semestre 2012 celui d’une présidence atypique de l’Union européenne. De là à rêver d’une période de mutation progressiste accélérée de la construction européenne,il y a un pas qu’il serait déraisonnable de franchir.

Lire la suite...

 

Changer l’Europe, c’est un combat

MESlhumanitedimanche-couv_2.jpg“La méthode dont nous sommes convenus consiste à mettre toutes les idées,toutes les propositions sur la table et à voir ensuite quelles sont les traductions juridiques pour les mettre en forme” a déclaré François Hollande à l’issue de son premier entretien avec Angela Merkel.En attendant, on fait quoi?Disons-le tout de go: sans un sacré bouger du rapport des forces d’ici au Conseil européen de la fin juin,il n’y a aucune chance que l’on débouche sur la “réorientation” des politiques européennes dont le nouveau Président a suscité l’espoir en France comme chez nos voisins, notamment du Sud de l’Europe. Et ce pour au moins trois raisons.

Lire la suite...

 

La gauche face à la déconstruction européenne - par Francis Wurtz

il-7-europe_2.jpgLa zone euro peut supporter une sortie de la Grèce. Voilà,en substance,le message lancé le 11 mai dernier par Wolfgang Schauble, ministre allemand des finances.”Nous avons beaucoup appris ces deux dernières années et construit des mécanismes de protection” a précisé le possible futur président de l’Eurogroupe. Il faisait allusion à la fois au traité de discipline budgétaire et au Mécanisme européen de stabilité (MES) destiné à emprunter des fonds sur le marché financier ( à la place des Etats membres qui en sont de fait exclus ) moyennant des plans d’austérité draconiens,des “réformes structurelles” ultralibérales,et une quasi-mise sous tutelle des institutions des pays “assistés”.

Lire la suite...

 

UE : Que voulons-nous faire ensemble?? Interview de Francis Wurtz

francis-wurtz.jpgInterview paru le 9 décembre 2011 dans l’Humanité Francis Wurtz, ancien président du groupe de la Gauche unitaire européenne à Strasbourg, estime qu’une refondation de la construction européenne passe par l’intervention citoyenne et par un changement des finalités de l’UE.

Francis Wurtz. Une démocratisation de l’UE passe par une refondation de la construction actuelle. Car celle-ci est conçue précisément pour dépolitiser les choix stratégiques, qui sont sortis du champ de la délibération démocratique. La doctrine libérale est ainsi imposée comme étant une loi naturelle. C’est la raison pour laquelle la Banque centrale européenne n’a le droit de recevoir aucune consigne émanant des institutions publiques –c’est-à-dire des citoyens– en matière de politique monétaire. C’est aussi pour cela que, selon les traités, la Commission européenne est toute-puissante sur les règles de concurrence. La Cour de justice, elle, a, par sa jurisprudence, mis en cause un certain nombre d’acquis majeurs du droit du travail, au nom de la libre circulation des capitaux et des services. Autrement dit, il y a un vice de construction dans ce modèle, qui exclut la possibilité d’une démocratie citoyenne moderne.

Lire la suite...

 

Une Europe démocratique est-elle possible ? par Francis Wurtz

francis-wurtz.jpgUn quarteron de puissants s’attribuant le droit d’humilier toute une nation,de placer sous tutelle ses institutions,de sommer son peuple de « choisir » entre la soumission et l’exclusion : le spectacle hideux qu’offre l’ « Union » européenne,aux prises avec la plus grave crise de son histoire,met une fois encore,et plus vivement que jamais,à l’ordre du jour la question de sa légitimité démocratique.

Mais qui donc dirige aujourd’hui l’ « Europe »?

Lire la suite...

 

Taxe ur les transactions financières: Manuel BARROSO passe du lyrisme…aux aveux - par Francis Wurtz

francis-wurtz.jpgLe Président de la Commission européenne, M. Barroso, n’a pas la réputation d’être un grand poète. Il s’est pourtant essayé au lyrisme, le 28 septembre dernier, au Parlement de Strasbourg, en prononçant son désormais rituel « Discours sur l’Etat de l’Union ». J’ai ainsi compté pas moins de sept références à la dernière des valeurs auxquelles on pense en ce moment à propos de l’Union européenne: la fierté! « La fierté d’être Européen, ce n’est pas seulement notre grande culture, notre grande civilisation, tout ce que nous avons créé dans le monde » s’est écrié ce champion de l’Europe des marchands et de la finance, avec la modestie d’une grenouille voulant se faire aussi grosse que le bœuf. « Ce n’est pas seulement la fierté du passé. C’est la fierté de notre avenir » a-t-il poursuivi. « C’est cette confiance-là qu’il nous faut récréer entre nous. »

Lire la suite...