Pinocchio.jpgOn l’annonçait comme le grand absent de l’élection présidentielle, et pourtant une fois de plus malgré sondages et commentateurs, le peuple s’est rendu en masse voter dimanche dernier, au plan national comme dans notre ville.

A Fontenay, vous avez exprimé votre rejet de la droite et de l’extrême droite cela ne nous fait pas oublier le score national très préoccupant et qui nous renforce dans la conviction que la bataille contre ses idées, porteuses de haines et de divisions, doit continuer de se mener avec la plus farouche détermination. D’autant plus quand le candidat Sarkozy après plus de cinq années passées à flirter avec ces idées, se jette à corps perdu dans une dérive pétainiste pour se maintenir au pouvoir.