racket.jpgPour la deuxième année consécutive-alors qu’il n’a que 3 ans d’existence- l’Etat a décidé de ponctionner de 300 millions d’euros le budget du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP). Une nouvelle fois le gouvernement ne respectera pas la loi du 07 janvier 2009 qui lui interdit de s’accaparer les éventuels excédents de trésorerie du FPSPP.