Bienvenue sur le blog de
élus communistes de Fontenay

Et maintenant… Toujours le manque d’enseignants remplaçants - Communiqué de la FCPE 94

fcpe94.jpgPrès de deux mois après la rentrée, de très nombreux établissements scolaires (de la maternelle au lycée) du département connaissent des problèmes de remplacement d’enseignants absents.

Près de deux mois après la rentrée, de très nombreux établissements scolaires (de la maternelle au lycée) du département connaissent des problèmes de remplacement d’enseignants absents. C’est parfois durant plusieurs semaines que des élèves n’ont plus cours.

Lire la suite...

 

Nuit des écoles : On ne lâche rien ! - par Nora Saint-Gal

                               Mardi soir, je participais, avec plusieurs autres élu-e-s de la municipalité, à la Nuit des écoles, organisée par la FCPE de l’école Edouard Vaillant. Ce fut une belle réussite ! Les parents, les enseignants et les élèves d’Edouard Vaillant étaient venus en nombre et on comptait également des parents venus d’autres écoles, notamment de l’école Dolto, où une belle mobilisation s’était également tenue il y a quelques semaines.

L’ambiance était chaleureuse et combative. « On lâchera rien » a dit la directrice de l’école.

Lire la suite...

 

Nuit des écoles 2012 - le 29 mai à l'Ecole élémentaire Edouard Vaillant à partir de 19 heures.

nuit_des__coles_2012.jpegLes élu-e-s du groupe communiste et citoyen, comme chaque année soutiennent et participeront à la nuit des écoles ce 29 mai. Nous reproduisons ci-dessous le communiqué de la FCPE de Fontenay-sous-Bois.

Communiqué de la FCPE de Fontenay-sou-Bois :

Les fontenaysiens ne se résignent pas aux quatre fermetures de classes prévues pour la rentrée prochaine, ni à la suppression d'un poste d'enseignant spécialisé du RASED.

Lire la suite...

 

Carte scolaire 2012 - communiqué de la FCPE 94

matin_lutte2.jpgCarte scolaire 2012 Mobilisation générale contre la casse de l’école publique Rassemblement le 7 févier à 9h devant lors du CTP. Le ministère de l’Education nationale prévoit la suppression de 14 200 emplois en 2012 (80 000 postes depuis 2007).

Au niveau de l’Académie (départements 77,93 et 94) seront supprimés : 233 emplois en primaire et 450 dans le secondaire, le Rectorat allant au delà des annonces ministérielles de 362 postes. Dans le Val-de-Marne, 49 postes sont concernés, en maternelle et en élémentaire, alors que 852 élèves de plus sont attendus à la rentrée. Cette politique d’austérité aura des conséquences désastreuses pour l’avenir des enfants et des jeunes de notre département.

Lire la suite...

 

Non remplacement des enseignants : les chiffres augmentent de semaine en semaine

fcpe94cols2.jpgA un mois de la rentrée, 4140 demi-journées ont déjà été signalées par les parents d’élèves comme autant d’heures de cours perdues car non remplacées. Comme de nombreux remplaçants ont été affectés à l’année dès la rentrée, les problèmes de remplacement se sont multipliés dès la semaine qui a suivi la rentrée.

En tête du triste classement dressé par les parents, l’académie de Lyon remporte la palme avec pas moins de 780 demi-journées non remplacées, suivie de près par les académies de Toulouse, de Paris, de Créteil, d’Aix-Marseille et de Versailles ! Les disciplines les plus touchées sont le français, les mathématiques et les langues vivantes (principalement l’anglais).

Lire la suite...

 

14 250 nouvelles suppressions de postes pour 2012, la rigueur sur l’école publique

fcpe94cols2.jpgCommuniqué de la Fcpe Valde Marne.Au moment où le Parlement s’apprête à examiner la Loi de finances 2012, la FCPE 94 constate que le sort réservé par le gouvernement au budget de l’Education nationale obéît toujours à la même logique libérale de destruction du service public. Le gouvernement a, en effet, décidé une nouvelle suppression de 14 250 postes dans l’Education nationale, sur un total qui concernera 30 401 emplois publics non remplacés l’an prochain.

C’est un mépris clairement affiché à l’égard des dizaines de milliers d’enseignants, de parents et d’élus locaux qui ont manifesté, le 27 septembre, contre la casse de l’Education nationale.Contrairement aux annonces de pause du président de la République, le rythme des budgets de rigueur se poursuit. Depuis 2007, ce seront ainsi 73 200 postes qui auront été supprimés.

Lire la suite...