Bienvenue sur le blog de
élus communistes de Fontenay

Sauver les banques ou sauver les peuples ? - par Gilles Saint-Gal

airfood.jpgIssu du blog de Gilles Saint-Gal.

Comme beaucoup je suis consterné d’apprendre que les risques perdurent sur l’avenir du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD). Ce programme a été mis en place en 1987 par les institutions européennes, ce programme historique d’aide alimentaire européenne coûte seulement 1€ par Européen et par an, et permet - depuis plus de 25 ans - d’assurer les besoins vitaux alimentaires de plus de 18 millions de personnes en grande difficulté.

Lire la suite...

 

L’Humain d’abord au cœur de la construction européenne - Intervention de Nathalie Coupeaux au Conseil municipal du 29 11 2012

Nathalie COUPEAUXA la suite de cette intervention vous trouverez le voeu des élu-e-s du groupe communiste et citoyen sur le Programme europée d'Aide aux plus Démunis?

La discussion sur le financement du PEAD, a été reportée au prochain sommet des chefs d’état européen suite à l’échec du sommet des 22 et 23 novembre dernier.

Lire la suite...

 

Il faut sauver le Plan Européen d'Aide aux plus Démunis - Lettre de Jean-François Voguet au Président de la République

Fran_ois_S_nat.jpgMonsieur le Président,

Je tiens à attirer votre attention sur le risque pesant sur la pérennité du Plan européen d’aide aux plus démunis(PEAD) dans le cadre du budget de l’Union Européenne pour la période 2014-2020, adoptée à l’occasion des 22 et 23 novembre prochain.

Voté en 1987 par les institutions européennes, ce programme historique d’aide alimentaire européenne coûte seulement 1€ par Européen et par an, et permet - depuis plus de 25 ans - d’assurer les besoins vitaux alimentaires de plus de 18 millions de personnes en grande difficulté. Il visait à écouler les excédents agricoles au bénéfice des plus démunis par le biais d’associations agréés.

Lire la suite...

 

L’intolérable retour de l’Europe de la faim

240_libre-service-spf_02.jpgIl ne reste plus qu’une poignée d’heures pour convaincre les chefs d’Etats européens de ne pas faire une croix sur 130 millions de repas offerts aux plus démunis. 18 millions d’Européens, dont 4 millions de Français, pourraient se retrouver sans aucune aide au 1er janvier 2014.

L’Humanité du 20 novembre y consacre ses pages "EVENEMENT" et a posé deux questions à Fintan Farrell, directeur du Réseau européen des associations de lutte contre la pauvreté.

Le budget de l’Union européenne sera en discussion lors du sommet européen qui s’ouvre demain. ?La pauvreté est-elle correctement prise en compte? ?

Lire la suite...

 

Le 14 novembre : Mobilisation européenne contre l'austérité, pour une Europe vraiment sociale

CES_14_nov.jpgLe Comité exécutif de la CES appelle à une journée européenne d’action et de solidarité le 14 novembre prochain en vue de mobiliser le mouvement syndical européen derrière les politiques de la CES décrites dans " le contrat social pour l’Europe".

La CES s’oppose fermement aux mesures d’austérité qui font plonger l’Europe dans la stagnation économique, la récession, et le démantèlement du modèle social européen. Ces mesures, loin de rétablir la confiance, ne font qu’aggraver les déséquilibres et créer des injustices. Départ à 14h de Montparnasse.

Lire la suite...

 

Les partis de gauche européens contre l’austérité

Des élus de 14 pays [1], issus des parlements régionaux, nationaux et du parlement européen se sont réunis ce week-end à Paris à l’initiative du Parti de la Gauche européenne, avec pour objectif de faire le point des batailles menées dans toute l’Europe, au moment où la crise financière, économique, et sociale se transforme en crise humanitaire et en crise démocratique. Face à ce constat, Pierre Laurent (PCF/France), président du Parti de la gauche européenne, a mis en exergue la nécessité d’alternatives face aux logiques d’austérité.

Lire la suite...

 

Pérénité des aides alimentaires de l’Union européenne : une nécessité vitale pour des millions d’européens

PEAD.jpgCOMMUNIQUÉ DU GROUPE FRONT DE GAUCHE DU CG 94

Le vendredi 23 novembre prochain, les Chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union européenne devraient statuer sur l’avenir du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD).

Voté en 1987 par les institutions européennes, ce programme historique d’aide alimentaire européenne coûte seulement 1€ par Européen et par an, et permet - depuis plus de 25 ans - d’assurer les besoins vitaux alimentaires de plus de 18 millions de personnes en grande difficulté.

Lire la suite...

- page 1 de 4