Nora SAINT-GALFavoriser l’accès des femmes à la contraception et garantir le droit à l’interruption volontaire de grossesse : voilà les fondamentaux pour assurer le droit des femmes à disposer librement de leur corps. Des fondamentaux gravement remis en cause ces dernières années, notamment par les nombreuses fermetures des centres IVG dans les hôpitaux publics.

Mais l’Etat serait-il en train de revenir à plus de raison ?