observer_la_ville.jpgAprès les discours ministériels de Roubaix, une déclaration de l’ANECR

Le discours de la ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, Cécile DUFLOT, lors du lancement de la concertation « Quartiers : engageons le changement ! » à Roubaix, le jeudi 11 octobre porte, en lui-même, le témoignage des souffrances qui accablent les villes et les quartiers populaires. Chômage, mal-logement, transports inadaptés, recul des services publics, échec scolaire, pauvreté, discrimination territoriale, trafics et insécurité : comme le dit la ministre « La réalité, c’est qu’habiter certains quartiers, c’est devoir affronter des conditions de vie indignes, et devoir se demander tous les jours si demain ne sera pas pire ». C’est le résultat de 10 années de politique de droite qui, en plus de mettre les habitants des quartiers au ban de la société, les ont stigmatisés.