Fran_ois_S_nat.jpgMonsieur le Président,

Je tiens à attirer votre attention sur le risque pesant sur la pérennité du Plan européen d’aide aux plus démunis(PEAD) dans le cadre du budget de l’Union Européenne pour la période 2014-2020, adoptée à l’occasion des 22 et 23 novembre prochain.

Voté en 1987 par les institutions européennes, ce programme historique d’aide alimentaire européenne coûte seulement 1€ par Européen et par an, et permet - depuis plus de 25 ans - d’assurer les besoins vitaux alimentaires de plus de 18 millions de personnes en grande difficulté. Il visait à écouler les excédents agricoles au bénéfice des plus démunis par le biais d’associations agréés.