Bienvenue sur le blog de
élus communistes de Fontenay

Mot clé - Christian Favier

Fil des billets - Fil des commentaires

Les sénateurs Front de gauche au chevet du docteur Poupardin

Poupardin-Favier-Cohen-e1358366168323-150x150.jpgA lire en intégralité sur 94.citoyens.com. Une cinquantaine de personnes dont les sénateurs Front de gauche Laurence Cohen et Christian Favier (président du Conseil Général du Val-de-Marne) ont accompagné hier le docteur Poupardin au siège départemental de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Ce médecin de Vitry sur Seine a été condamné en octobre dernier à rembourser la Sécurité sociale pour avoir prescrit des médicaments relevant d’affections temporaires dans la colonne dédiée aux affections de longue durée (ALD) remboursées à 100%.

Lire la suite...

 

Pour le 94, Orbival, c’est maintenant

Carte_Orbival_au_8_mars_2011_2.gifLors de la présentation de ses voeux le 8 janvier à Créteil, Christian Favier, président du conseil général du Val de Marne, a interpellé directement le gouvernement sur la réalisation du Grand paris Express (GPE).

Critiquant explicitement les choix austéritaires du gouvernement, il déclarait : "n’avoir comme horizon que la résorption des déficits publics par la diminution de la dépense publique... c’est mortifière pour l’action publique".

Lire la suite...

 

Rapport Auzannet : une déclaration de Guerre contre Orbival et le métro du Grand Paris Express -Christian Favier

  Je viens de prendre connaissance du rapport Auzannet sur le Grand Paris Express qui fait suite à une commande passée par la ministre chargée de l’égalité des territoires.

Ce rapport constitue une véritable déclaration de guerre contre Orbival et le métro du Grand Paris Express.

En effet, en s’appuyant sur un constat financier qui demande à être vérifié, il propose ni plus ni moins au gouvernement de détricoter totalement le projet validé il y a deux ans par l’Etat, la Région et les 8 départements d’Ile-de-France. Plus grave, sous des atours pseudo-sérieux, ce rapport si, il était suivi par le gouvernement, générerait une remise en cause totale des étapes franchies ces deux dernières années.

Lire la suite...

 

"Dans Métropole il y a d’abord Métro" - Christian Favier

  Le gouvernement devrait disposer dans des délais très brefs du rapport qu’il a commandé sur le Grand Paris Express, le métro qui doit demain enfin irriguer la banlieue. Il déterminera ensuite le phasage et le niveau des financements qui seront affectés à ce projet.

Dans quelques semaines, le gouvernement présentera ses propositions pour donner un nouvel élan à la décentralisation avec à la clé, pour l’Ile-de-France, le projet de création d’un pôle métropolitain.

Lire la suite...

 

Etats généraux de la démocratie territoriale : Christian Favier en tire un bilan en demi-teinte

  Sénateur et président du Conseil général du Val-de-Marne, Christian Favier a participé aux états généraux de la démocratie territoriale. Dans une interview à l’Humanité du 8 octobre, il en tire un bilan en demi-teinte.

L’Humanité : Comment avez-vous abordé ces états généraux de la démocratie territoriale ?

Christian Favier : Ces états généraux étaient très attendus par les élus. Nous avons pu y faire entendre nos exigences : maintien des trois échelons de collectivités, besoin d’une réforme fiscale, d’un allégement des normes et, pour ce qui concerne plus particulièrement les élus communistes, l’exigence d’un nouveau mode de scrutin à la proportionnelle.

Lire la suite...

 

Blocage des crédits d’Etat pour le métro du Grand Paris : Un très mauvais coup

orbival.jpgJe viens de prendre connaissance avec stupéfaction de l’annonce, dans un article de presse, de la décision prise par le gouvernement de ne pas inscrire dans la loi de programmation budgétaire 2013-2015 le milliard d’euros devant constituer la première tranche de la dotation en capital de la Société du Grand Paris.

C’est un triple mauvais coup.

Lire la suite...

 

Etonnement et inquiétudes sur le futur "acteIII de la décentralisation" - par Christian Favier

C._Favier._Mic.JPGAu lendemain de la concertation des élus locaux du département et à la veille de l'ouverture à Paris des Etats Généraux de la démocratie territoriale, j'apprends avec stupéfaction que le projet de loi de décentralisation serait déjà écrit et prêt à être déposé.

Cette déclaration de la Ministre M. Lebranchu, faite au journal "les Echos", m'étonne et m'inquiète. La Ministre rompt la confiance qui s'était noué au cours de cette démarche et met à mal les engagements du gouvernement, assurant que l'écoute des élus locaux serait la source de la future réforme.

Lire la suite...

- page 1 de 3