Mondor_.jpgNulle défense d’un service hospitalier n’a connu une telle unanimité pour son maintien, comme celui de la chirurgie cardiaque du groupe hospitalier A.Chennevier/H.Mondor : des dizaines de milliers de pétitions des usagers, tous les élu(e)s du département du Val-de-Marne, toute sensibilité politique, les syndicats CFDT-CGT-SUD Santé, toute la Communauté médicale et universitaire, …. Que faut-il de plus comme concertation au tout puissant, directeur général de l’ARS, M. Claude Evin et à Mme Mireille Faugère, pour qu’ils daignent enfin entendre ce que « démocratie sanitaire » veut dire ?

La coordination pour la défense du service de chirurgie cardiaque du groupe hospitalier A. Chenevier / H. Mondor appellent les Personnels, Usagers et élu(e)s à montrer leur détermination le Jeudi 5 mai à 10h30 devant le siège de l’Assistance Publique Avenue Victoria à Paris