NonauLogtCher.pngLe lundi 4 juin, la ministre de l’Egalité des territoires et du logement, a annoncé « le blocage des loyers à la relocation » dans le secteur privé, pendant une période transitoire avant l’élaboration d’une grande loi sur le logement, la mesure pour intéressante qu'elle semble est encore bien insuffisante.

Cette mesure de justice sociale est susceptible de redonner un peu de pouvoir d’achat aux locataires du privé. Mais il est dommageable que ce « blocage » ne concerne que les renouvellements de loyers avec hausse abusive, et non les loyers initiaux. L’action s’annonce donc complexe car pour être sûr que le propriétaire "débloque", il va falloir des observatoires qui n'existent que dans Paris et dans quelques grandes villes de province.