Les représentants départementaux des Restaurants du cœur, du Secours catholique, du Secours populaire et le président du Conseil général, Sénateur du Val-de-marne, Christian Favier se sont retrouvés, lundi 17 octobre, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la misère, sur la plate forme de distribution des restaurants du cœur à Vitry sur Seine.

Objectif : exiger du gouvernement français et de l’Union Européenne (UE) le maintien du programme Européen d’aide aux plus démunis (PEAD). Une réduction de 75% de cette aide qui passerait de 480 millions d’euros à 113,5 millions est en effet envisagée. Le Conseil général, lors de sa dernière assemblée a adopté un vœux à l’unanimité demandant au gouvernement de « tout mettre en œuvre pour sécuriser juridiquement et pérenniser financièrement ce programme ».