Monsieur le Maire, Chers collèges

A mon tour je voudrais exprimer l’avis du groupe communiste et citoyen sur le plan stratégique que l’ARS soumet à notre vote. Les premiers échanges montrent qu’il s’agit bien d’une décision politique que nous devons prendre, c’est très sérieux et contrairement à Mme Jourdan, ça ne me fait pas rire, l’enjeu est beaucoup trop grave, il en va du devenir de notre système de santé public, il en va de l’avenir de nos concitoyens, de leur santé alors que, vous en parliez à juste raison Mme Jourdan, on est en France dans le pays d’Europe où les inégalités sociales en matière de santé ne cessent de se creuser. Pourtant dès la fin de la seconde guerre mondiale nous étions réputés avoir les meilleurs indicateurs de santé comme celui de l’espérance de vie et la qualité de notre système hospitalier public ! Alors on ne peut pas rigoler.