Il nous est insupportable que les plus courageuses et courageux d’entre nous puissent continuer, après le changement de majorité politique du printemps dernier, à être traite-e-s comme des délinquant-e-s ou des criminel-le-s de droit commun ! Les députés du Front de Gauche ont déposé une proposition de loi portant amnistie des faits commis à l’occasion de mouvements sociaux et d’activités syndicales et revendicatives.

Il faut que ce cette proposition soit examinée et adoptée.

Le Président de la République doit tenir la promesse du candidat François Hollande. L’amnistie, c’est maintenant!». Signez et faites signer la pétition du Front de Gauche en faveur d’une loi d’amnistie pour toutes celles et ceux condamné-e-s pénalement depuis 2002 pour leurs actions militantes !