Une telle attitude est inquiétantecar elle renoue avec des pratiques de l'ancienne majorité que nous espérions révolues.

Dans ces conditions j'appel les élus locaux à assurer le succès des Etats Généraux et à y faire entendre leur voix pour affirmer leurs exigences. Je m'engage à leur rendre compte de ses travaux et à poursuivre le dialogue avec eux, afin de faire respecter leurs voix au sein de la Haute Assemblée quand le texte de réforme lui sera présenté.

Christian Favier