Cette idée a émergé lors des états généraux de la vie numérique de Fontenay, il y a deux ans. « Nous avons reçu de nombreuses demandes en mairie et nous nous sommes rendu compte que les seuls lieux où l’on trouve du wi-fi gratuit sont des établissements privés, dans lesquels il faut consommer pour surfer sur le Net », analyse Loïc Damiani, conseiller municipal délégué au numérique. La ville comptait déjà des ordinateurs connectés à Internet que l’on peut utiliser gratuitement, notamment à la médiathèque ou à la maison du citoyen et de la vie associative. Mais avec les nouveaux appareils, notamment les smartphones et les tablettes, les habitants veulent se connecter avec leurs propres mobiles ou ordinateurs.

« Or ils doivent pouvoir le faire gratuitement, insiste Loïc Damiani. Le système permet, par exemple pendant un cours de musique, d’écouter des morceaux sur une tablette ou de trouver des partitions...

Pour lire la suite rendez vous sur le site du Parisien.