Le but de l’Olympisme est de mettre le sport au service du développement harmonieux de l’Homme en vue de promouvoir une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine.

De par leur portée universelle, les valeurs de l’Olympisme s’adressent à toute l’humanité par des actions visant l’accès à la pratique du sport pour tous, sans distinction de race ni de religion, la paix dans le monde et l’édification d’un monde meilleur. Or le Comité International Olympique a accepté la firme Américaine de chimie industrielle Dow Chemical, comme sponsor et mécène officiel des jeux Olympiques, jusqu’en 2020. C’est une décision qui s’oppose résolument à l’éthique et aux valeurs de l’Olympisme.

Vous ne pouvez ignorer que cette firme a été l’un des fabricants de « l’agent orange », agent défoliant plus connu sous le nom de « Napalm », déversé par millions de litres au dessus du Vietnam, du Cambodge, du Laos par l’aviation militaire américaine entre 1961 et 1971, causant la mort et la souffrance pour tout un peuple.

Trois millions de personnes ont été à ce jour contaminées et les atteintes sur l’environnement sont considérables, pour des centaines d’années. Dow Chemical est également régulièrement responsable de multiples incendies, de déversements de produits toxiques dans les fleuves et rivières, les océans, de négligences en matière de sécurité. Il est l’inventeur du très dangereux TCE, un solvant lié au cancer et à l’appauvrissement de la couche d’ozone. Cette firme est classée par l’Environmental Protection Agency comme le 2ème plus gros pollueur des Etats-Unis !

Comment cautionner cette incompatibilité majeure entre les valeurs humanistes de l’Olympisme et le mépris total de l’être humain et de la nature, la négation même de la vie humaine par la firme chimique Dow Chemical ?

Les élu(e)s du groupe Front de Gauche – Parti communiste français – Parti de gauche – Citoyen du Département du Val-de-Marne s’opposent avec vigueur au sponsoring des jeux Olympiques 2012 de Dow Chemical dont le comportement et les méthodes sont en totale contradiction avec l’idéal Olympique. En leur nom, je vous demande de cesser immédiatement toute collaboration avec cette firme.

Veuillez, Monsieur le Président, recevoir nos respectueuses salutations.

Pascal Savoldelli Président du groupe Front de Gauche PCF- PG - Citoyen Conseil général du Val-de-Marne