Dans ces circonstances, je vous transmets pour information la déclaration de Christian Favier président du Conseil général et sénateur du Val-de-Marne. Je partage les mots de Christian Favier qui considère que ce rapport « constitue une véritable déclaration de guerre contre Orbival et le métro du Grand Paris Express. »

Comme Christian Favier, je souhaite que le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault et à la ministre de l'Égalité des Territoires et du Logement Cécile Duflot se désolidarisent de ce rapport et qu’ils réunissent sans délais l’ensemble des élus et acteurs concernés afin de dégager des pistes sérieuses pour tenir les engagements pris par l’Etat.