L’Anecr condamne avec la plus grande fermeté ce crime. Notre association demande au gouvernement français d’agir avec la plus grande célérité pour arrêter et juger les coupables. Nous exigeons que toutes les mesures de sécurité soient enfin assurées aux représentants des organisations kurdes en France, comme nous le demandons depuis des mois.

L’Anecr appelle les élus, les citoyens, tous les démocrates à manifester leur soutien aux familles des victimes, au Centre d’information du Kurdistan, en participant nombreux au rassemblement de ce samedi 12 janvier Gare de l’Est à 12h.

Interview donnée par l'une des militantes en juin dernier au journal l'Avant-garde.