Dimanche prochain, les citoyens vont enfin pouvoir dire clairement s’ils veulent continuer avec un Député de droite, dont le seul objectif est d’amplifier encore la politique d’austérité qui fait si mal aux salariés, aux retraités, aux jeunes, ou s’ils veulent au contraire changer et changer vraiment à gauche avec des Députés Front de Gauche, résolus à faire prévaloir la justice sociale et les besoins populaires.

Oui, le choix est simple, d’un côté un Député de droite sortant, et je le souhaite, bientôt sorti : le maire de Saint-Mandé, Patrick Beaudouin et de l’autre, mes amis Nora Saint-Gal et Jean-François Voguet.

Choix très simple donc entre une droite dure, avec un Député qui a été fidèle en tout point à la politique menée par Sarkozy, et nos candidats qui incarnent la gauche de transformation sociale et qui comptent bien s’appuyer sur la dynamique engagée par Jean-Luc Mélenchon lors de l’élection présidentielle pour battre la droite.

Permettez-moi de m’arrêter un instant sur ce Député de droite dont le bilan antisocial est particulièrement lourd. Patrick Beaudouin, c’est l’homme de l’ultra droite, la droite populaire, celle qui flirte en permanence avec les thèses du Front national. Ainsi, il contribue à légitimer les propos xénophobes de l’extrême droite qui cherche à diviser les populations en faisant porter la responsabilité de la crise sur les immigrés. C’est absurde et dangereux.

Absurde, car chacun sait que c’est le capitalisme qui est en crise, que les choix effectués en faveur de la finance et du libéralisme produisent partout dans le monde les mêmes ravages : chômage, précarité, remise en cause des droits sociaux…

Dangereux, car la division de celles et ceux qui sont victimes de cette crise affaiblit le combat contre les puissances de l’argent et de la finance. Il nous faut donc, sans relâche, combattre le Front national et combattre la droite qui reprend et propage ses thèses dangereuses pour la démocratie. Et ici, dans cette 6ème circonscription, battre la droite et l’extrême droite, c’est battre le Député UMP Beaudouin. Car, c’est celui qui n’a eu de cesse de justifier les cadeaux faits aux plus aisés et mettant en cause les droits des plus fragiles.

C’est un Député très proche de Sarkozy qui, dans sa commune, refuse toute politique de mixité sociale. C’est un Député soldat, qui a voté tous les mauvais coups que vous avez eu à subir ces 5 dernières années, la destruction des services publics, les menaces permanentes sur l’emploi, l’étranglement financier du logement social, la réforme des retraites, la réforme des collectivités, le bouclier social pour les privilégiés, l’augmentation de la TVA… bref tout ce qui a conduit pendant ces trop longues années Sarkozy à détruire les acquis sociaux et à rendre la vie chaque jour plus rude pour les salariés, les retraités, les jeunes… C’est enfin, un député qui n’a rien fait pour l’emploi et qui regarde le chômage progresser sans bouger le petit doigt.

Chers amis, avons-nous besoin encore d’un tel Député ? Avons-nous encore besoin de tels défenseurs du capitalisme ? De tels serviteurs zélés des grandes fortunes et des privilégiés ? Pour ma part, je ne le crois pas.

Je suis convaincu que la force de la volonté de changement, de la volonté de justice sociale, de lutte contre les inégalités manifestée par nos concitoyens lors de l’élection présidentielle doit nous inciter à être très combatifs et très ambitieux pour le scrutin législatif. Nous avons avec Nora Saint-Gal, une excellente candidate, qui incarne tout naturellement la jeunesse et le renouvellement et qui peut compter sur le soutien et l’expérience de mon ami Jean-François Voguet, votre Maire, qui est également son suppléant.

Ce sont des élus reconnus, intègres, qui vivent à vos côtés dans votre circonscription.
Ce sont tout simplement des élus sur qui vous pouvez compter, et qui au quotidien, sont réellement présents et actifs.

Car au premier tour, si vous êtes très nombreux à vouloir vous mobiliser pour, après Sarkozy, vous séparer du Député UMP Beaudouin, il convient de faire le bon choix pour garantir au second tour, la défaite de celui-ci. Vous savez, je suis très heureux d’être à vos côtés ce soir ici à Fontenay.

Je sais le formidable travail que fait mon ami Jean-François Voguet avec l’équipe municipale, avec mes amis Liliane Pierre et Gilles Saint-Gal, Vice-présidents du Conseil général pour relever les défis d’une ville populaire, solidaire, agréable à vivre et innovante dans bien des domaines. Imaginez l’atout que représenterait pour la commune mais aussi pour les villes de Vincennes et de Saint-Mandé, l’élection de Nora Saint-Gal comme Députée Front de Gauche. Alors oui, pour changer vraiment à gauche, pour répondre à vos attentes et à vos besoins, il faut voter pour une Députée bien à gauche, disponible, à l’écoute et attachée à ses concitoyens.

Oui, j’en suis persuadé, il nous est possible aujourd’hui, en nous appuyant sur la dynamique de la campagne présidentielle, de pousser la droite dans ses retranchements et de battre le Député sortant Beaudouin.

Et ce résultat sera bien évidemment regardé et apprécié. Ce sera le résultat de la volonté de changer vraiment, de ne pas s’accommoder d’évolutions limitées pour ne pas faire peur aux forces de l’argent. Et pour cela, il faut éviter que la prochaine Assemblée se traduise par une forme d’hégémonie du Parti Socialiste s’il disposait seul de la majorité absolue.

Une telle perspective constituerait un véritable risque pour tout progrès social et toute évolution positive.

C’est pourquoi, il faut que nous élisions le plus grand nombre de Députés du Front de Gauche, pour garantir des réformes profondes, structurelles, qui mettent fin à la soumission du politique aux profits, qui ambitionnent un juste partage des richesses, qui s’attachent à la défense des droits sociaux et la conquête de nouveaux droits.

C’est de la force du vote Front de Gauche et du nombre de Députés que comptera le groupe Front de Gauche à l’Assemblée que dépendra la politique qui sera demain menée dans notre pays. Et sur de nombreux points, il nous faudra être vigilant.

A titre d’exemple, il va nous falloir continuer de nous battre pour la réalisation du métro Orbival, car certain dans la majorité actuelle voudraient faire basculer les crédits qui ont été affectés à ce projet sur d’autres opérations. Ce n’est pas acceptable. Et bien la meilleure façon de ne rien lâcher sur notre métro, c’est assurément le vote pour nos candidats du Front de Gauche.

Il va falloir nous mobiliser pour les salaires, pour le SMIC à 1.700 €, pour le retour de la retraite à 60 ans à taux plein…
Il va falloir nous mobiliser pour l’école, pour la santé, pour défendre les services publics que la droite a maltraités si violemment…
Il va falloir nous mobiliser pour l’avenir de la planète et pour une véritable planification écologique.
Il va falloir nous mobiliser pour inverser les logiques qui prévalent en Europe et qui font que ce sont les peuples qui paient l’ardoise laissée par les puissances financières et par les privilégiés.

Et pour avancer sur toutes ces questions, nous aurons besoins et d’un groupe Front de Gauche composé de nombreux Députés. Pour cela, un bon résultat est indispensable dans cette 6ème circonscription, pour être présents au second tour et y battre la droite et l’extrême droite. C’est un objectif ambitieux, mais -j’en suis convaincu- à notre portée compte tenu du contexte compliqué que nos concurrents à gauche doivent affronter... Cela suppose –dans cette dernière ligne droite- d’amplifier encore notre campagne de terrain pour lui donner une grande ampleur.

Je sais que déjà, plus de 1.000 fontenaisiens, vincennois et saint mandéens ont apporté leur soutien à notre candidate.Et bien, continuons avec esprit de conquête, retroussons nous les manches, ne laissons passer aucune occasion de convaincre nos concitoyens de voter pour nos candidats. Appelons nos amis, nos proches, nos collègues à voter le 10 juin pour nos candidats Nora Saint-Gal et Jean-François Voguet, pour les placer en tête de la Gauche dans la circonscription. Ce sera le vote le plus efficace, le plus utile, le plus déterminant pour battre le Député UMP et élire le 17 juin Nora Saint-Gal Députée de la 6ème Circonscription.