Elle fut chantée dans notre ville qui a accueilli à la mission de France des prêtes ouvriers des centaines de réfugiés politiques entre 1973 et 1987. Elle fut chantée lors d'un concert au gymnase Auguste Delaune en 1978.



Les fonds recueillis serviront à édifier à Fontenay en 2013 un mémrial aux victimes des dictatures latino-américaines.