Bienvenue sur le blog de
élus communistes de Fontenay

Défendre le service public

Fil des billets - Fil des commentaires

L’ANECR réclame un moratoire immédiat de l’application de la loi Bachelot – HPST

4952166117_a1683a1242_z.jpgEn France, 1/3 de la population renonce aux soins pour des raisons financières et devient ainsi la championne d’Europe en matière d’inégalités de santé.

La loi HPST (Hôpital, Patients, Santé et Territoires – ou loi Bachelot) est la clé de voûte des politiques de privatisation de la santé et de l’Assurance maladie. Après le ministère Bérégovoy, le plan Juppé de 1995 et la loi Douste-Blazy, la loi Bachelot finit le travail et nous conduit vers un système de santé à plusieurs vitesses dans lequel une place de plus en plus importante est offerte au privé.

Lire la suite...

 

Lycée Picasso : la grève se poursuit

WP_000389.jpgNous transmettons le communiqué de presse des enseignants du lycée Pablo Picasso, un certain nombre d'élu-e-s de notre groupe ont pris part à la classe ouverte organisée par les enseignants en lutte parmis lesquels, le Maire Jean-François Voguet, Pascal Clerget, Gilles Saint-Gal, Loïc Damiani...

Les enseignants du lycée Pablo Picasso de Fontenay sous Bois (94) sont toujours en grève aujourd'hui vendredi 7 septembre à 75% pour obtenir l'ouverture d'une classe de seconde supplémentaire.

Lire la suite...

 

Soutien aux enseignants du Lycée Pablo Picasso en grève pour une éducation de qualité

Picasso-la-femme-qui-pleure.jpgSi en cette rentrée scolaire on respire un peu mieux, ce n'est pas encore la rentrée du changement. Les mesures d'urgence ont permis le rétablissement de 1000 premiers postes, et la perspective d'une nouvelle loi d'orientation crée beaucoup d'attentes. Mais la casse de l'école se fait sentir encore avec une grande force en cette rentrée.

Preuve en est la grève des enseignants du Lycée Pablo Picasso de notre ville, enseignant qui ne portent qu’une exigence : avoir les moyens d’une éducation de qualité.

Lire la suite...

 

Education nationale, pour un plan d’urgence dans le Val de Marne

frontdegauche94-98b1b.jpgDepuis plusieurs années, et notamment depuis la loi Fillon de 2005, les attaques contre l’école maternelle et primaire, le collège, le lycée et les universités, contre les enseignants et les postes, ont été nombreuses et récurrentes. (….)

Lire la suite...

 

Le Changement passe par l’Humain d’abord à l’Ecole

Rased1.jpgTribune du groupe communiste et citoyen pour le journal municipal n°35
Le 6 mai dernier, un changement bienvenu est arrivé dans notre pays. Il est temps, désormais, de s’atteler avec courage et détermination à l’un des premiers dossiers, avec l’emploi et le pouvoir d’achat qu’est l’Ecole. Oui l’Ecole, clé de l’avenir de nos enfants et de notre pays. C’est pourquoi nous avons participé, comme chaque année, à la nuit des écoles le 29 mai dernier à l’initiative des associations de parents d’élèves. Parce que, nous ne nous résignons pas aux quatre fermetures de classes prévues pour la rentrée prochaine dans notre ville, ni à la suppression d'un poste d'enseignant spécialisé du RASED.

Lire la suite...

 

Courrier au nouveau Ministre de l’Education Nationale - de Laurence Cohen sénatrice du Val-de-Marne

Ecole-de-la-r_ussite.jpgMonsieur le Ministre,

L’Education Nationale a été sacrifiée pendant des années par vos prédécesseurs. Les conséquences en sont dramatiques pour les élèves, les enseignants, la communauté scolaire. Les réformes successives et les suppressions de postes ont dégradé le service public et accentué les inégalités scolaires. La nouvelle majorité gouvernementale ouvre un espoir, les premières annonces que vous avez faites notamment sur la création de 1000 postes dès la rentrée pour les écoles élémentaires ou la revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire sont des éléments positifs, ils ne sont pas suffisants.

Lire la suite...

 

Les ateliers législatifs : Dela maternelle à l'Université, partageons les savoirs

Manifestation contre les suppressions de postes dans l'ENMercredi 16 mai à 19H, Ecole Jules Ferry, 64 rue Roublot.

Suppressions de postes, baisse des crédits, formation des enseignants au rabais : le bilan de 5 ans de droite en matière d’éducation est accablant. Dès maintenant, nous avons besoin de reconstruire une école de la République, qui donne à tous les enfants et aux jeunes une place. Nous voulons une école émancipatrice qui transmette une culture commune. Elle est au coeur de notre projet d’une VIe République démocratique, sociale, laïque et fraternelle.

Lire la suite...

- page 2 de 12 -